Prix solennel de thèses de la Chancellerie des Universités de Paris pour Rémi Delaporte-Mathurin   

Le travail de thèse sur le transport de l'hydrogène dans les tokamaks de Rémi a été récompensé. Bravo !

img

Rémi, qui a fait sa thèse en collaboration entre le CEA-IRFM et le Laboratoire des Sciences des Procédés et des Matériaux (Université Sorbonne Paris Nord) a reçu  le prix solennel de Thèses 2023 de la chancellerie des Universités de Paris. Sa thèse, soutenu en octobre 2022 portait sur le "Transport de l’hydrogene dans les tokamaks: estimation de la retention du divertor d’ITER et influence de la presence d’helium".

Chaque année, la chancellerie distingue l’excellence scientifique, littéraire et artistique d’une quarantaine de jeunes docteurs issus des quinze universités et six grands établissements d’enseignement supérieur d’lle de France.

La désignation des lauréats s’effectue en deux temps : d’abord un premier choix effectué par les établissements, puis un choix de l’un des dix-huit jurys specialisés par discipline et par prix.

Toutes nos félicitations aux lauréats !

img

sg165549, dépêche du 21/12/2023