Le premier gyrotron pour WEST a été réceptionné chez THALES    

Le nouveau système de chauffage ECRH de WEST va permettre d’injecter 3 MW d’ECRH à une fréquence de 105 GHz. Trois nouveaux gyrotrons ont été commandés chez THALES. Le premier gyrotron de la série a été réceptionné en octobre dans les ateliers du fabricant THALES.

img
Photo 1 : à ​​​​​​gauche, le gyrotron, et à droite
la caisse de transport

 
img
Photo 2  : aimant en place chez KIT

 

Les tests réalisés lors de cette FAT (Factory Acceptance Test) sont des tests de tenue en tension, des tests d’étanchéité et le test des circuits hydrauliques. Ce gyrotron pèse 788 kg et mesure 2,9 m de haut. Un beau bébé. (Cf Photo 1 du gyrotron à gauche et de sa caisse de transport à droite).

Ce premier gyrotron n’a pas encore produit son rayonnement RF et une formation RF de 3 mois est nécessaire pour permettre de le qualifier à sa puissance nominale. Pour cela il va être  expédié en Allemagne pour être installé sur le banc de test gyrotron de KIT (Karlsrhue Institute of Technology) où son aimant supra conducteur fourni par Cryomagnetics l’attend déjà. (Cf photo 2 aimant en place chez KIT).

Les premiers tests devraient se dérouler jusqu‘à fin novembre, sur un calorimètre courte impulsion pour valider le mode d’oscillation à 105 GHz et la capacité du gyrotron à générer 1MW de puissance. Puis, après un arrêt de 1 mois, les tests reprendront en janvier 2024 pour valider la conception RF  (cible à 1 MW/30 s).

Une fois ce jalon atteint, cela permettra de valider formellement la conception et de lancer la finalisation de la fabrication des gyrotrons n° 2 et 3. Les tests du gyrotron n°1 se poursuivront jusqu’à l’obtention de 1 MW/1000 secondes et il sera ensuite réexpédié à l'IRFM pour son intégration dans la plateforme ECRH. Le premier plasma sur WEST avec ce premier gyrotron est prévu pour le troisième trimestre 2024.

 
VB755440, dépêche du 23/10/2023